Diaporama

Livres “Coups de cœur”

Sylvette DELORME, Conseillère municipale déléguée à la médiathèque vous présente deux romans par trimestre, que vous trouverez à la médiathèque et qui l’ont particulièrement intéressée.

Coups de cœur – Printemps 2022

« NOUS ÉTIONS TROIS »
Une autobiographie, pas vraiment, mais tout est « vrai » dans ce roman d’Hélène Legrais.
Trois jeunes femmes veulent percer dans le journalisme sportif dans les années 1980, commenter les matchs de football et même suivre le tour de France.
Ce roman décrit leurs difficultés face au « machisme » courant et presque considéré comme normal dans ce milieu, leurs problèmes personnels qui souvent passent après leur carrière mais elles sont trois et se soutiennent.
Tout ceci est écrit dans un style clair et chaleureux, tout est justement décrit et on ne s’ennuie pas un instant en lisant « Nous étions trois ».
Nicole BONCHE, bénévole à la médiathèque.

Coups de cœur – Hiver 2021

Lire, c’est comme boire et manger. L’esprit qui ne lit
pas maigrit comme le corps qui ne mange pas.
Victor HUGO

Barack OBAMA, UNE TERRE PROMISE

On peut hésiter avant de se plonger dans les 800 pages que comptent les mémoires de Barack Obama.
Pourtant, une fois que l’on commence, il est difficile de s’arrêter tant cette lecture s’avère passionnante.
C’est tout d’abord un livre plein d’espoir qui relate l’ascension d’un jeune Afro-Américain, de condition modeste, jusqu’au poste suprême : la Présidence de la première puissance mondiale.

Mêlant à la fois vie privée et vie publique, cette autobiographie permet de cerner les différentes facettes du 44ème Président des États-Unis.

C’est, sur le plan personnel, un mari et un père aimant (ce qui donne lieu à de très belles pages dans lesquelles il exprime son amour pour son épouse, ses deux filles et … ses chiens !).

Sur le plan politique, c’est un homme ayant des idéaux, plaçant l’humain au cœur de son combat (l’Obamacare en est l’exemple le plus frappant), mais aussi parfois des doutes. Il porte un regard lucide et éclairé sur son passage à la Maison Blanche, partageant avec le lecteur l’envers du décor de la vie politique américaine.


Écrire ses mémoires est un exercice quasiment imposé pour tout président, une fois qu’il a quitté le bureau ovale. On se rappelle notamment des mémoires de Ronald Reagan et Bill Clinton, qui sont des témoignages de la vie politique et nous apprennent tant sur l’équilibre des pouvoirs, sur les luttes d’influence entre la Maison Blanche et le Congrès et, plus généralement, sur le fonctionnement des institutions. «Une Terre promise» s’inscrit dans cette veine et intéressera à la fois ceux qui veulent découvrir le politique et ceux qui souhaitent connaître l’homme. Certains aspects, notamment lorsqu’il est question d’économie, peuvent paraître plus difficiles d’accès, mais cela ne gêne aucunement la lecture de cet ouvrage passionnant.

Coups de cœur – Septembre 2021

LA LIBRAIRE DE LA PLACE AUX HERBES

Ce roman m’a fait un clin d’œil alors que j’étais en vacances dans le Gard. Son titre fleure bon le Sud, le soleil et  l’histoire se déroule dans l’une de mes villes préférées, Uzès.

Cet ouvrage rend un bel hommage aux libraires, aux livres et à l’importance de la lecture dans la vie.

L’héroïne, de par son travail, rencontre de nombreux clients. Elle nous en présente plusieurs, et pour chacun d’eux, une nouvelle aventure va commencer.

Ce sont des personnages avec des parcours de vie différents, mais, tous émouvants.

De nombreuses références littéraires éveillent notre curiosité et nous donnent envie de lire ou relire certains ouvrages.

 Je vous souhaite donc une agréable promenade dans les ruelles d’Uzès et bien évidemment sur la place aux Herbes.

Sylvette Delorme

Coups de cœur – Printemps 2021

LA LECTURE EST IMPORTANTE. SI VOUS SAVEZ LIRE ALORS LE MONDE ENTIER S’OUVRE A VOUS.

Barack OBAMA

LIVRES COUPS DE CŒUR :

  • LA FAMILIA GRANDE – de Camille KOUCHNER
  • UNE SAISON DOUCE de Milena AGUS

La Familia Grande : la parole se libère et on parle enfin plus librement des crimes incestueux.  En début d’année Camille KOUCHNER publie un livre : la familia grande dans lequel elle dénonce son beau père Olivier DUHAMEL. Celui-ci a abusé sexuellement de son frère jumeau.

Ma première réaction a d’abord été la stupéfaction : olivier DUHAMEL professeur des universités, homme politique autrefois député européen, auteur de nombreux ouvrages et  documentaires   cet homme érudit qui intervient souvent dans les médias ne pouvait pas être l’ignoble individu dont on parlait.

Alors j ai ouvert le livre de Camille Kouchner et son remords, son désespoir, sa douleur ne pouvaient être feints. Son frère  Victor s’est confié très tôt à elle mais elle n’a pas pu parler et la culpabilité n’a cessé de croître. Par ce roman elle soulage sa conscience et dénonce enfin Olivier Duhamel. Elle nous fait découvrir un microcosme où règne une grande liberté sexuelle au détriment de nombreuses personnes : adultes, adolescents, enfants. Toute la familia grande savait mais on ne pouvait dénoncer  « le roi » Duhamel.

Camille Kouchner ne cache rien du déni de sa mère, Evelyne Pisier, qui affirme « mon mari n’a rien fait », des amis de ses parents qui lui ont tournés le dos : ” ceux en qui j avais confiance, ceux qui m’ont quasiment élevée ne sont pas venus s’enquérir de ce qui s’était passé …… même après la mort de ma mère, leur silence sera notre prison “.

En terminant ce livre une question s’impose : comment peut on savoir et se taire ?

Une saison douce

Je ne connaissais pas cet auteur italien mais dès le début j’ai été captivée par ce roman qui souvent m’a fait penser à un conte.

L’auteur que je viens de découvrir aborde un sujet d’actualité, celui des migrants. Ces hommes, femmes, enfants qui souvent au péril de leur vie fuient leur pays et espèrent en un eldorado qui ne cesse de leur échapper comme dans ce roman.

Milena Agus fait échouer les migrants dans un village  perdu de Sardaigne où les habitants vivent de la culture d’artichauts.

Deux mondes vont s’affronter : d’un côté, ces migrants qui ont mis tous leurs espoirs dans ce qu’ils pensent être « la riche Europe » et de l’autre des habitants oubliés de tous qui laissent couler les jours avec mélancolie.

Des personnages vont émerger, des sentiments renaître mais la vie va-t-elle devenir plus douce ?

Ce n’est qu’en lisant ce roman que vous pourrez répondre à cette question.

Alors bonne lecture

                                               Sylvette Delorme

Si vous aussi vous aimez lire et faire découvrir aux autres les romans qui vous ont interpelés alors n’hésitez pas et envoyez moi vos « coups de cœur » que je serai ravie de publier dans notre bulletin municipal.

Coups de cœur – Hiver 2020

En ce début d’année, je vous conseille la lecture de deux
ouvrages d’Aurélie Valognes qui vous apporteront bonne
humeur et détente :

“Mémé dans les orties” et “En voiture Simone.”

Si vous appréciez comme moi la lecture de romans policiers, n’hésitez pas à demander à la médiathèque le roman Alabama 1963 qui vous plongera dans l’Amérique des années 60 avec l’assassinat de J.F Kennedy, le Ku Ku Klan, la ségrégation…

Coups de cœur – Automne 2020

Le mois de septembre est souvent synonyme de nostalgie : les vacances se terminent, le soleil est moins brillant et les jours raccourcissent. C’est aussi le moment de la rentrée littéraire et de nouveaux livres nous offrent d’autres manières de nous évader !

Je vous conseille la lecture de deux romans :

Le Sel de tous les oublis, de Yasmina Khadra

L’auteur nous livre un récit dont la trame psychologique ne cesse de s’amplifier. Mais c’est avant tout un roman d’amour, pour une femme d’abord, puis pour des personnages parfois bien cabossés par la vie dont le lecteur fera la connaissance au fil des rencontres du héros.

Adem, le personnage principal, décide de quitter sa vie confortable et son travail d’enseignant après le départ de son épouse. Il rencontre Mika, dont la bonté est aussi grande que les épreuves que la vie a mises sur son chemin. L’aventure commence alors !

Yoga, d’Emmanuel Carrère

Emmanuel Carrère, dans un précédent roman, D’autres Vies que les miennes, avait déjà fait preuve d’une grande humanité. Il récidive aujourd’hui avec Yoga. Dans ce roman, qui a entrainé de nombreuses controverses et a été certainement le plus discuté lors de cette rentrée littéraire, l’auteur y dévoile sa souffrance, sa bipolarité et son internement. Il ne cache rien non plus de ses addictions. Par ailleurs, ce récit nous conduit à réfléchir également au terrorisme et à la crise des réfugiés.

Ces deux ouvrages sont à retrouver parmi d’autres au rayon Nouveautés de la Médiathèque : Un Crime sans importance d’Irène Frain, Un Dieu parmi les hommes de Sylvain Johnson, L’Inconnu de la forêt d’Harlan Coben, La Chute du soleil de fer de Michel Bussi, C’est arrivé la nuit de Marc Lévi, Les Enfants de Val Fleuri de Christian Laborie….

Coups de cœur – Juillet 2020

L’été est là et vous allez avoir enfin le temps de vous poser avec un livre sur la plage, dans un parc, dans votre jardin…

Ils sont très différents mais l’un et l’autre sont passionnants de par l’intrigue…

JUSTE DERRIERE MOI de Lisa GARNER

Si vous aimez les romans policiers vous ne pouvez que vous plongez dans la lecture du dernier livre de Lisa Gardner qui nous présente à la fois une enquête intéressante et une étude psychologique approfondie. Très vite on s’attache à Sharlah la jeune héroïne pour qui la vie n’a pas été « un long fleuve tranquille ».  Ce roman vous tiendra en haleine jusqu’au dénouement.

CHANGER L’EAU DES FLEURS de Valérie PERRIN

Violette Toussaint est garde cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Dans sa loge les gens viennent se confier à cette femme qui n’est plus que la douleur de par son histoire.

Valérie Perrin rend « l’ordinaire exceptionnel ».

Son livre est lumineux, émouvant, plein d’humanité et de poésie.

Vous trouverez aussi à la médiathèque les derniers romans parus comme :

• Isabelle l’après-midi de Douglas Kennedy

• Il était une fois de Frank Thilliez

• La sentence de John Grisham

• La vie est un roman de Guillaume Musso

Et bien d’autres nouveautés encore, alors …. Bonne lecture à tous

Aller en haut de la page